Dans les séances de rire, nous terminons les activités par un moment particulièrement apprécié des rieurs nommé méditation de yoga du rire. Les rieurs s'allongent en cercle, les têtes au centre, proches les unes des autres. L'animatrice invite les rieurs à se laisser aller à rire sans prononcer de mots. Et grâce aux exercices pratiqués durant la s éance, qui ont pour but d'échauffer le muscle diaphragme et de libérer les tensions, chacun parvient, au fil des séances, à optimiser ce moment.

On dit que ce sont les endorphines qui permettent d'atteindre l'intense état euphorique ressenti alors. Les bienfaits s'en prolongent durant une semaine le plus souvent.

 

Comment cela fonctionne-t-il et le terme de méditation est-il le plus approprié?

 

Des chercheurs de l’université de Loma Linda aux États-Unis ont mis en lumière que le rire pourrait considérablement améliorer notre santé, et pourrait être aussi bon qu’un état de méditation profonde.

 

 

En étudiant la production de cortisol sur le cerveau, l’hormone du stress, ces scientifiques ont décidé d’enquêter sur le rire pour savoir si oui ou non il avait un impact destructeur sur le corps.

 

« Les choses sont aussi simples que cela: Si une personne diminue son stress, sa mémoire se portera mieux», explique le Dr Lee Berk, qui a pris part à l’étude. « L’humour réduit l’action destructrice des hormones liées au stress telles que le cortisol, qui agit sur les neurones de l’hippocampe responsables du bon fonctionnement de la mémoire, et réduit les niveaux de pression artérielle, améliorant ainsi notre humeur », explique le chercheur.

« Le rire stimule la libération d’endorphines et de dopamine dans le cerveau, ce qui nous donne un sentiment de récompense et de satisfaction. Ces changements bénéfiques neurochimiques, améliorent à leur tour le fonctionnement du système immunitaire », explique le Dr Berk

Comme le montrent les résultats de l’étude, le rire entraîne des changements dans les ondes cérébrales, en particulier dans les ondes gamma; ce qui semble stimuler les processus de rappel des souvenirs.

« Le rire conduit à la même productivité d’ondes cérébrales observée chez les personnes dans un état méditatif », ajoute le Dr Berk.

 

Dans le cadre de l’étude, les scientifiques ont montré des vidéos drôles d’une durée de 20 minutes à un groupe de personnes âgées en bonne santé ainsi qu’à un groupe de patients diabétiques âgés.

Ils ont ensuite demandé aux volontaires de remplir un questionnaire pour évaluer leurs compétences sur l’acquisition, le rappel des souvenirs et la reconnaissance visuelle.

Au final, les résultats ont été comparés aux résultats d’un groupe témoin du même âge qui n’avait pas visualisé les vidéos.

Les chercheurs ont continué à mesurer les niveaux de cortisol, tant au début qu’à la fin de l’étude. Ils ont détecté une réduction significative des concentrations d’hormones du stress dans les groupes qui avaient visualisé les vidéos. Ces personnes ont démontré de meilleures capacités à se rappeler leurs souvenirs que le groupe témoin.

Plus précisément, la diminution la plus importante du niveau de cortisol a été détectée dans le groupe des patients atteints de diabète, tandis que les membres du groupe des volontaires sains ont eu des meilleurs résultats dans le test de mémoire.

« Les résultats de notre étude montrent des bénéfices cliniques durables qui pourraient avoir des avantages et certainement trouver leur application chez les personnes âgées », dit le Dr Gurinder Singh Bains, auteur de l’étude.

Leur conclusion est donc que le rire réduit les effets néfastes du cortisol et pourrait être utilisé comme thérapie, offrant ainsi une solution agréable aux patients souffrant de diabète ou de problèmes cardiaques.

« Bien que les personnes âgées aient des problèmes de mémoire liés à leur âge, une thérapie complémentaire par l’humour pourrait aider davantage ces patients », conclut l’expert.

 

Sources: http://themindunleashed.org/2014/05/laughing-puts-brain-meditative-state.html

 

http://www.dailymail.co.uk/sciencetech/article-2615351/Laughter-really-best-medicine-improve-memory-relaxing-meditating.html Home | Daily Mail Online

 

Time Magazine: http://time.com/84987/laughter-may-be-the-new-meditation/cerveau_qui_rit